Le Neurofeedback

Sophie Troffaes _ Portrait 2_medium

Le neurofeedback est une approche découverte au début des années 70 aux Etats-Unis qui permet d’aider le cerveau à se réorganiser de lui-même pour mieux fonctionner.Au moyen d’électrodes placées sur le crâne, le système analyse l’activité électrique du cerveau et lui renvoie ensuite des informations sur son propre fonctionnement.

C’est cette notion de retour d’information ou de rétroaction qu’exprime le terme de feedback. Le cerveau, alerté sur son activité, se réorganise et des changements positifs surviennent, d’ordre psychique ou physique.

 

 

 

LE DÉROULEMENT D’UNE SÉANCE 

Vous êtes confortablement installé dans un fauteuil et vouneurofeedback sophie troffaess  écoutez de la musique pendant une bonne trentaine de minutes. Des capteurs posés sur votre crâne permettent au système de mesurer et d’analyser l’activité électrique de votre cerveau.
A des moments bien précis, le système provoque une brève interruption du son. C’est ce simple mécanisme qui aide votre cerveau à se réorganiser. Cette interruption est un mécanisme de feedback ou rétroaction  neurologique.

Ce qui est mesuré avec les capteurs est l’ activité neuronale.  De fortes variations indiquent des changements importants de synchronisation entre ensembles de neurones. Le rôle de l’interruption est de signaler au cerveau le début de ce processus turbulent. Le cerveau informé se réorganise et s’ajuste.

 

LA MÉTHODE NEUROPTIMAL

NeurOptimal est une méthode récente et particulière de neurofeedback. Elle se distingue neurofeedbackdes précédentes essentiellement par le fait qu’elle ne s’intéresse qu’à la variabilité du cerveau, c’est-à-dire aux caractéristiques de ses fluctuations, alors que les autres méthodes détectent des écarts de niveaux par rapport à un cerveau « standard ».

Que l’on souffre de troubles du sommeil, de stress, de phobie, d’angoisse, de TOC, de manque de confiance en soi, de manque de concentration ou d’attention, d’hyperactivité, de mémoire, de dépendance, ou dans le cas d’enfants plus lourdement handicapés, d’épilepsie, d’autisme, de troubles du comportement, de problèmes moteurs, de rigidité, de spasticité, de sursauts : le principe de NeurOptimal reste le même pour tous.
Une information est donnée à votre cerveau sur son propre fonctionnement, c’est le principe de rétroaction. Et votre cerveau se réorganise et ses capacités d’auto-réparation et d’auto-régulation sont améliorées.

 

CET OUTIL A MONTRÉ SON EFFICACITÉ SUR :

  • le stress,
  • l’anxiété,
  • les troubles du sommeil,
  • la fatigue chronique,
  • les migraines,
  • l’émotivité,
  • l’hyperactivité,
  • le manque de confiance en soi,
  • les troubles de l’attention, de la concentration, de l’apprentissage, du langage,
  • l’accompagnement de l’autisme, IMC, AVC, TDAH, maladies neurodégénératives,
  • l’adaptabilité,
  • une concentration, mémoire, attention accrues,
  • la clarté mentale,
  • la créativité…